Une opportunité personnelle ou professionnelle vous incite à déménager au Vietnam ? Vous êtes tombé sous le charme du pays et souhaitez y vivre votre retraite ? Chaque expatrié au Vietnam a sa propre histoire et motivation, lui ayant fait sauter le pas. Pour un déménagement vers ou depuis le Vietnam, FNM Vietnam peut vous accompagner dans toutes les phases de votre changement de résidence. Que ce soit pour l’emballage, le stockage, le transfert et le dédouanement de vos effets personnels, nos experts sont là pour vous assister. Fort de notre expérience en déménagement au Vietnam, nous avons écris cet article dans le but de répondre aux questions que reçoivent nos consultants de manière récurrente. Bien sûr, vous pouvez les contacter directement pour toutes demandes concernant cette thématique.

1) Ce que vous devez savoir avant toute démarche de déménagement au Vietnam

Le temps de transit par fret maritime entre le Vietnam et l’Europe étant d’approximativement 40 jours, il est conseillé d’expédier vos effets personnels plus ou moins 5 semaines avant votre arrivée. Comme la procédure de dédouanement se fait obligatoirement en votre présence, elle commencera une fois que vous êtes arrivé au Vietnam. Le dédouanement se fait généralement en moins d’une semaine, mais il y a un délai d’environ un mois avant que vos effets personnels ne soient considérés. Si vous faites importer votre véhicule personnel, cela rallongera le délai de dédouanement après votre arrivée.

L’inventaire que vous rédigerez pour les autorités douanières devra impérativement être précis sur le contenu que vous déménagez, et idéalement contenir des photos.

Comme votre passeport sera réquisitionné pour effectuer le dédouanement, il ne sera pas en votre possession pendant une certaine durée. De ce fait, il est recommandé d’effectuer vos démarches administratives et autres formalités nécessitant le passeport avant le dédouanement, comme l’ouverture d’un compte bancaire au Vietnam.

 

2) Importer des effets personnels au Vietnam

Les informations et détails doivent être clairement inscrits sur l’inventaire et les cartons.

Quels sont les documents nécessaires pour importer vos effets personnels ?

Si vous souhaitez importer vos effets personnels lors de votre déménagement au Vietnam, un nombre précis de documents vous seront demandés à votre arrivée. Ces documents sont :

  • Une copie de la page d’identification de votre passeport
  • Une copie de la page de votre passeport contenant votre visa d’entrée tamponné
  • Un inventaire compilant tous les biens que vous importez. Il doit être rédigé en anglais
  • Le connaissement de vos effets personnels importés (Bill of Lading ou Airway Bill selon la méthode d’importation)
  • Le visa de séjour au Vietnam qui doit être valide au moins 3 mois, ou bien la carte de résidence temporaire
  • La carte d’embarquement de votre vol d’entrée sur le territoire vietnamien
  • Si vous travaillez pour une entreprise, la lettre d’emploi et une copie de la licence d’entreprise de votre employeur vietnamien
  • Si vous êtes entrepreneur, une copie de votre licence d’entreprise
  • Une copie du permis de travail
  • La lettre d’application
  • Votre adresse personnelle au Vietnam

 

2.1) Conditions de validité des documents

Tous les documents cités ci-dessus doivent être signés et tamponnés par l’employeur du propriétaire des effets personnels. Pour chaque cargaison, chaque document doit être présenté en triple exemplaire.

 

2.2) Spécificités en fonction de la ville d’installation au Vietnam

À Hanoi, les douanes réclament une copie du contrat de travail en supplément aux autres documents. Un certificat de conformité vous sera demandé pour vos visas d’entrée et vos cartes de résidence temporaires. Cela peut être obtenu en apportant les documents originaux au Bureau du Comité populaire de Hanoi.

À Ho Chi Minh Ville, toutes les photocopies doivent être certifiées conformes. Comme à Hanoi, il faut apporter les documents originaux au Bureau du Comité populaire.

2.3) Inspection physique et culturelle de vos effets personnels

Si vos effets personnels sont transférés au Vietnam par transport aérien, ils seront obligatoirement inspectés physiquement par les douanes au terminal aéroportuaire. S’ils sont transférés par transport maritime, ils ne sont pas obligatoirement inspectés physiquement, mais cela se produit dans la plupart des cas. L’inspection de votre marchandise arrivée par voie aérienne dure 2 jours au maximum, tandis qu’elle dure entre 2 et 3 jours pour un conteneur plein (FCL) et entre 3 et 5 jours pour du groupage (LCL) par voie maritime.

Toutes les cargaisons subissent une inspection culturelle. Cette procédure dure généralement entre 3 et 4 jours. Cette inspection prend en compte les livres, les œuvres d’art, les DVD, les CD et les antiquités. Globalement, toutes les œuvres à vocation culturelle, artistique ou idéologique seront inspectées.

À propos des antiquités que vous importez, elles doivent être clairement photographiées et documentées. À leur entrée sur le territoire vietnamien, elles seront culturellement et physiquement inspectées, puis enregistrées. Cette procédure prend entre 2 et 3 jours.

Les effets personnels diplomatiques sont exempts d’inspection douanière.

 

2.4) Quels sont les droits de douanes applicables lors d’un import d’alcool ou de tabac en temps qu’effets personnels ?

Pour les boissons contenant de l’alcool, les droits de douane ad valorem doivent être payés selon le type d’alcool :

  • Les alcools de moins ou plus de 30° (hors vins) sont taxés à des taux variants entre 125% et 150%
  • Les vins sont exemptés de droits, si vous importez moins de 20 bouteilles. Au-delà de cette quantité, ils seront taxés à des taux variant entre 125-150%

Pour le tabac, les droits de douane ad valorem suivants sont appliqués :

  • Au-delà de 100 cigares importés, ils seront taxés à un taux de 150%
  • Au-delà de 400 cigarettes importées, elles seront taxées à un taux de 150%
  • Tous les autres produits au tabac sont taxés à hauteur de 45%

 

2.5) Quels sont les autres effets personnels taxés lors d’un déménagement au Vietnam ?

Les ordinateurs personnels et les imprimantes sont taxés à hauteur de 10%.
La nourriture non périssable, en conserve et tout autre produit alimentaire de longue durée peuvent seulement être importés en petite quantité.

 

2.6) Quels sont les objets interdits d’importation ?

  • Armes et munitions
  • Explosifs
  • Equipements militaires
  • Transmetteurs radios
  • Satellites
  • Produits chimiques toxiques
  • Articles anti-gouvernementaux, peu importe leur nature
  • Feux d’artifices
  • Jeux dangereux ou contraires aux mœurs
  • Matériel pornographique ou subversif
  • Motocyclettes

 

3)Importer votre véhicule personnel au Vietnam

3.1) Ce qu’il faut savoir en premier lieu

Tout d’abord, il faut savoir que seuls les diplomates, les français d’origine vietnamienne et les étrangers travaillant au Vietnam peuvent importer un véhicule. Les propriétaires ne peuvent pas importer n’importe quel type de véhicule, sauf s’ils travaillent pour l’organisation des Nations Unies, une ambassade ou un consulat qui est sous statut diplomatique. Seuls les diplomates ont le droit d’importer leur voiture hors taxe. Les personnes séjournant au Vietnam pour du tourisme (sur une courte durée), ne peuvent importer leur véhicule dans cet objectif. Les véhicules d’occasion de plus de cinq ans ne peuvent être importés.

Plusieurs démarches sont à effectuer, une fois l’automobile arrivée sur le territoire vietnamien :

  1. Au bureau de douane, vous devez faire la demande d’une licence d’importation pour votre véhicule
  2. Au port où se trouve votre véhicule, vous devez vous acquitter des formalités de dédouanement requises
  3. Vous devrez payer les taxes et droits de douanes inhérents à votre véhicule au bureau de taxe. Vous pourrez ensuite récupérer votre véhicule au port
  4. Vient l’étape d’immatriculation de votre véhicule, qui doit se faire au bureau de la police en charge de la circulation routière. Une date de rendez-vous vous sera attribuée afin de récupérer ultérieurement la carte grise de votre véhicule. Cette étape est une des plus longue. Il sera plus fastidieux d’obtenir les plaques d’immatriculations vietnamiennes si votre véhicule est d’occasion

  5. Une fois que vous possédez la carte grise, le contrôle technique du véhicule doit être effectué au bureau des contrôles techniques

 

3.2) Quels sont les documents requis pour l’import d’un véhicule au Vietnam ?

  • Votre passeport original
  • La carte de résidence
  • Une preuve de possession
  • La facture originale d’achat du véhicule

 

4) Importer un animal de compagnie au Vietnam

Pour importer votre animal domestique au Vietnam, vous devrez constituer un dossier comprenant :

  • Le passeport du propriétaire des animaux
  • Le carnet de vaccination
  • Le visa d’entrée du propriétaire, qui doit être valide au moins 3 mois
  • Le certificat de vaccination contre la rage
  • Le carnet de santé de l’animal de compagnie
  • Le permis d’importation
  • Le certificat international de santé produit par l’autorité vétérinaire en France
  • Les billets d’avion du vol d’arrivée de l’animal et de son propriétaire sur le territoire vietnamien en 3 exemplaires

Ce dossier est à transmettre au bureau de contrôle sanitaire des animaux domestiques de l’aéroport d’arrivée. Bien sûr, vous devez l’envoyer avant votre arrivée au Vietnam. Le permis d’importation est délivré par le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de la Conservation. La quarantaine pour les animaux voyageant en soute n’est pas requise. Les animaux doivent arriver du lundi au vendredi avant 15h30.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 24H