Vous comptez importer des produits fabriqués au Vietnam ? Vous discutez actuellement de l’emballage avec votre fournisseur ? Vous ne savez pas si la solution qu’il vous propose est suffisante ? Ne vous inquiétez pas, cela est tout à fait normal. Vous aurez une idée plus claire de ce qu’il vous faut en ayant lu cet article.

FNM Vietnam est un transitaire francophone international au Vietnam. Notre décennie d’expérience dans le transport de marchandise nous a octroyé une idée claire de ce qu’est un emballage de qualité ou non. Nous avons résumé tout ce savoir dans cet article, à la suite de nombreuses demandes similaires venant de nos clients.

Aussi, sachez que nos équipes d’emballage hautement compétentes peuvent assurer un excellent conditionnement de vos biens, que ce soient des produits à usage commercial ou des effets personnels.

1) Pourquoi l’emballage de la marchandise est extrêmement important ?

L’emballage est une étape cruciale du transfert de vos biens. En effet, l’emballage est la première protection de votre marchandise contre toutes contraintes appliquées par son environnement. Lors de leur transfert, vos produits seront manipulés à plusieurs reprises, lors d’opérations de chargement, de déchargement et de manutention, qui sont autant d’étapes où le risque de dommage est présent.

Aussi, la compagnie d’assurance se chargeant de la couverture de vos biens demandera systématiquement à examiner l’emballage en cas de réclamation. S’il est jugé insuffisant, elle peut tout simplement refuser de vous rembourser.

Pour éviter une telle situation, avant votre commande, vous devez exprimer clairement vos exigences d’emballage à votre fournisseur. Nous vous suggérons d’être pointilleux lors de la négociation cette partie. N’ayez jamais une confiance absolue envers votre fournisseur vietnamien sur cet aspect. Exigez des réponses claires.

 

2) Comment choisir l’emballage le plus adapté à ma marchandise ?

Dans le but de trouver l’emballage idéal pour un transport de marchandise, il est important de procéder en plusieurs étapes :

  1. Tout d’abord, prenez connaissance des normes et règles d’emballage et d’étiquetage applicables dans le pays de destination. Aussi, vérifiez bien que les produits que vous faites transporter ne contiennent pas de composants interdits, ou bien ne sont pas tout simplement interdits dans le territoire d’import. Vous pouvez ensuite choisir le mode d’emballage de vos marchandises, en prenant en compte plusieurs paramètres.
  2. Il faut que l’emballage soit adapté au moyen de transport choisi. Par exemple, dans le cas d’un fret maritime, l’emballage doit protéger vos marchandises de l’humidité. Aussi, le transport par camion ayant lieu avant et après le transfert maritime ne ménagera pas votre marchandise. Veillez donc à ce que votre emballage soit robuste.
  3. Votre emballage doit être adapté au type de risque encouru par votre marchandise. Pour chaque type de transport, des risques particuliers existent. Pour le fret maritime toujours, il y aurait les manutentions, le chargement et déchargement, la route, la saison, la réputation des ports de départ et d’arrivée…
  4. Il faut que l’emballage convienne aussi à la nature de vos biens. Par exemple, si votre matériel est facilement oxydable, il convient d’utiliser des caisses en bois sous vide pour le préserver.
  5. Finalement, communiquez des instructions claires à votre transitaire ou à votre transporteur concernant la manipulation de vos produits. Par exemple, si vos cartons doivent être disposés dans un sens précis, s’ils sont gerbables ou non…

Après avoir déterminé tous ces paramètres, vous saurez si vos marchandises doivent être emballées dans des cartons et/ou sur des palettes… La suite de l’article contient une description de tous les matériaux d’emballage existants.

 

3) Petit guide d’emballage pour du fret en partance du Vietnam

3.1) Le carton sous toutes ses formes

Le carton, généralement fabriqué à base de pâte à papier est limité par le poids qu’il peut soutenir. Il n’est pas pratique à transporter mécaniquement et il ne peut pas être manipulé directement par des chariots élévateurs. C’est pourquoi il est souvent disposé sur des palettes pour être transporté. Ce matériau est aussi peu résistant aux éléments climatiques, c’est un mauvais rempart contre l’humidité ou le froid qui le traverseront facilement. Pour pallier ce problème, il peut être enrobé de film plastique. En revanche, c’est un matériau bon marché et facilement recyclable.

 

3.1.1) Les boîtes de carton ondulé

Elles sont utilisées pour envoyer des vêtements, des livres et autres articles qui ne sont pas fragiles.

 

3.1.2) Les boîtes de carton ondulé à double paroi

Cette méthode d’emballage est une bonne alternative à la caisse en bois. Elle est d’ailleurs souvent utilisée dans l’import-export.

 

3.1.3) Les doubles boîtes de carton

Ces boîtes sont généralement utilisées pour des objets fragiles comme du verre, de la porcelaine et autres petits objets nécessitant un soin particulier.

Le tableau ci-dessous compare la résistance de boîtes de carton simple et double paroi, en fonction de leurs dimensions :

 

Cartons ondulés simple épaisseurCartons ondulés double épaisseur
Poids maximum supportable en kgTaille limite de la boîte en cmLimite de résistance en kg par cm2Limite de résistance en kg par cm de largeurPoids maximum supportable en kgTaille limite de la boîte en cmLimite de résistance en kg par cm2Limite de résistance en kg par cm de largeur

 

13,6190,5145,727,2215148,5
18,1190,5147,136,224119,39,1
22,621517,57,845,326624,610,8
29,424119,39,854,427928,112,6
36,226624,6NA63,529235,114,6
    6830442,1NA

 

(source: UPS)

 

3.2) Les caisses en bois, en métal ou en plastique

Les caisses sont généralement utilisées pour des objets larges et lourds. Leur rigidité en fait une des meilleures protections contre la casse. Les objets à haute valeur ajoutée sont généralement transportés par caisse de bois. Qu’elles soient en bois ou en plastique, les caisses sont généralement solides et recommandables. Le coût de ce type de méthode est plus important, tout comme la protection de votre marchandise.

 

3.3) Les palettes en bois ou en plastique

Tous les ports, les terminaux de distribution et les entrepôts sont conçus autour des deux objets incontournables du transport de marchandise, le conteneur et la palette. Ces deux objets ont révolutionnés l’industrie du transport de marchandise car ils sont sûrs et facilement manipulables.

La palettisation est utilisée pour consolider des petits cartons ensembles. Elle est aussi nécessaire pour des cargaisons larges et lourdes. Les objets sont donc placés sur un support solide, puis enrobés de film plastique et maintenus sous sangles. Ainsi, ils peuvent être transportés facilement par des chariots élévateurs.

 

Voici les 6 dimensions de palettes ISO utilisée dans le monde :

  • 101,6 x 121,9 cm en Amérique du Nord
  • 100 x 120 cm en Europe et en Asie
  • 110 x 110 cm en Asie
  • 80 x 120 cm en Europe
  • 116,5 x 116,5 cm en Australie
  • 106,7 x 106,7 cm dans le monde entier

photographie d'un tampon ispm

Ci-dessus, l’exemple d’un tampon ISPM 15, indiquant le pays d’origine (la France), le numéro d’enregistrement et la méthode de coupe du bois. Le logo de l’IPPC est présent à gauche (Convention internationale pour la protection des végétaux).

 

3.3.1) Quelle matière est à privilégier pour choisir ses palettes : le bois ou le plastique ?

types de palettes plastiquestypes de palettes en bois

Ci-dessus, les différents types de palettes bois et plastique sont présentées

Vous vous demandez certainement quel est la meilleure matière pour une palette, entre le bois et le plastique ? Sachez que cela dépend entièrement de votre situation. Cela dit, nous allons comparer leurs avantages et leurs inconvénients dans un tableau pour vous aider à choisir.

Palettes en bois Palettes en plastique
Avantages
Economique, bien moins onéreux qu’en plastique Très résistantes, vous pouvez garder une palette fonctionnelle pendant une dizaine d’années
Facilement réparable. Il est simple de remplacer une planche cassée 30% plus légères qu’en bois, donc réduit les frais d’envoi
Les palettes peuvent être réutilisées. Du bois réutilisé peut aussi être transformé en palette Manipulable sans risques, pas de risque d’échardes…
Le bois est réutilisable et recyclable Résistantes aux produits chimiques comme les acides et les bases. Facilement nettoyables contre les bactéries et autres…
Elles s’achètent, se trouvent et se remplacent facilement Peuvent être nettoyées chimiquement, à la vapeur ou à l’eau chaude
Risque faible de glissement car le bois est une matière très adhérente. Bien mieu que du plastique Recyclables, selon le plastique utilisé
Inconvénients
Se déforme et se brise facilement car c’est une matière organique Bien plus onéreuses qu’en bois. C’est leur principal inconvénient
Risque de blessure à cause des échardes Difficilement réparable. Cela nécessite de les refondre et de les remouler. Il est plus simple d’en racheter une
Difficilement nettoyable N’adhèrent pas autant que le bois. Risque de glissement sensiblement plus important
Développement rapide de bactéries et champignons quand le bois est humide Nécessite une attention particulière lors de l’achat. Un mauvais plastique se cassera facilement
Doivent être traitées régulièrement pour empêcher la propagation d’espèces animales et végétales invasives, ou de maladies des plantes

Matière bien plus lourde

 

3.4) Les sacs pour le vrac

L’emballage de produits en vrac est souvent fait avec des sacs en plastique tissé et souple.

Par exemple, des sacs de polypropylène tissés sont forts et résistants. C’est un emballage idéal pour des aliments en vrac, à titre d’exemple. Selon leurs dimensions, ces sacs peuvent supporter 1 à 2 tonnes de marchandise et sont facilement chargeables et déchargeables.

image de sac en polypropylène

Une photo d’un sac de polypropylène tissé, contenant de la marchandise en vrac

 

4) Les conseils de FNM Vietnam pour un bon emballage

Pour des objets volumineux comme des meubles, il est d’abord conseillé de les emballer dans plusieurs couches de papier bulle. Veillez ensuite à bien renforcer l’emballage au niveau des endroits fragiles. Après le papier bulle, une couche de polystyrène entourant l’objet au moins aux angles et aux endroits sensibles est recommandée. Placez les objets dans des cartons ou des caisses en bois, qui empêchent tout mouvement en leur sein. Puis, palettisez et sanglez la caisse ou le carton, à l’aide de sangles métalliques ou en nylon.

Pour de petits objets en matériaux fragiles comme du verre, de la céramique ou de la porcelaine, emballez-les à la main un par un dans du papier bulle. Placez-les ensuite dans une double boîte de carton, avec une différence de longueur et de largeur de 5 cm entre les deux cartons. Palettisez-les si nécessaire ensuite.

 

5) Le marquage de la cargaison

Comme dit précédemment, c’est au rôle de l’exportateur d’informer le transitaire ou le transporteur des conditions de manipulation de sa marchandise, pour éviter tout dommage. En guise de précaution, la dernière couche d’emballage peut être marquée. Ainsi, toute personne ayant charge de la marchandise saura comment elle doit être manipulée.

Il existe une vingtaine d’icônes de marquage. Chaque icône à une signification précise qui est connue internationalement.

Voici une liste des icônes principales ainsi que leur signification :

 Serrer ici : Sur un colis, indique l'emplacement où les accessoires de levage doivent être placés lors de sa manutention.

 

 Ne pas serrer : Indique les côtés d'un colis qui ne doivent pas servir de surface de levage.

Icone ne pas empiler Ne pas empiler : Indique que la cargaison ne peut être empilée verticalement.

icone limite d'empilement en kg  Limite d'empilement en kg : Indique que le colis ne peut être en dessous d’un autre colis ayant un poids supérieur à XX kg.

icone limite d'empilement en nombre  Limite d’empilement en nombre : Indique que les articles ne doivent pas être empilés verticalement au-delà du nombre spécifié.

icone ne pas utiliser de diable Ne pas utiliser de diable : Indique que le colis ne doit pas être transporté par des moyens manuels de manutention.

icone ne pas utiliser de chariot elevateur Ne pas utiliser de chariot élévateur : Indique que le colis ne doit pas être manipulé par le biais d’un chariot élévateur ou tout autre dispositif similaire.

icone fragile Fragile : Indique que le contenu du colis est fragile et qu’il doit être manipulé avec précaution.

icone centre de gravite Centre de gravité : Indique le centre de gravité du colis.

icone proteger du rayonnement solaire Protéger du rayonnement solaire : Indique que le colis ne doit pas être exposé au soleil.

 

icone proteger de la chaleur et de sources radioactives Protéger de la chaleur et de sources radioactives : Indique que le colis doit être protégé de la chaleur ou des rayonnements ionisants.

icone proteger de sources radioactives Protéger de sources radioactives : Indiquer que le colis doit être protégé des rayonnements ionisants.

icone garder au sec Garder au sec : Indiquer que le colis doit être gardé à l’abri.

icone elinguez ici Élinguez ici : Indique les emplacements du colis où les élingues de levage doivent être placées.

icone limites de temperature Limites de température : Indique les températures maximales et minimales auxquelles le colis doit être stocké et transporté.

icone ne pas utiliser de crochets Ne pas utiliser de crochets : Indique que les crochets de levage ne doivent pas être utilisés comme outils de manutention sur le colis.

icone verticale Verticale : Indique la position verticale du colis, afin qu’il soit correctement disposé.

 

6) L’étiquetage des produits importés depuis le Vietnam

L’étiquetage de vos marchandises doit obligatoirement donner certaines informations au consommateur :

  • Des informations concernant la composition du produit et ce qu’il contient
  • Les informations et coordonnées du fournisseur

Chaque pays possède une législation qui lui est propre concernant l’étiquetage. Par exemple, la réglementation applicable en France est la même qu’en Belgique et que dans tout autre pays de l’Union Européenne.

De plus, en fonction du produit que vous importez, il peut exister une règlementation singulière.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations pour l’étiquetage, ou bien à consulter le site internet officiel sur les normes d’emballages ISO ou bien celui de l’IAPRI (International association of packaging research institutes).

 

Pour tout emballage de marchandise au Vietnam, que ce soit des effets personnels ou des biens à usage commercial, n’hésitez pas à solliciter nos équipes d’emballage. Hautement formés, notre staff est capable de conditionner tous types d’objets, peu importe leur taille, leur poids et leur forme. Si vous prévoyez un déménagement au départ du Vietnam, ou si votre fournisseur n’est pas compétent pour assurer un emballage correct de vos biens, nos équipes seraient ravies de pouvoir s’en occuper. Contactez-nous !

 

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 24H