Vous souhaitez importer de la marchandise Vietnamienne ? Votre entreprise suscite l’intérêt d’importateurs vietnamiens ? Cet article synthétise tout ce que vous devez savoir, si vous souhaitez faire de l’import/export avec le Vietnam. Fort de notre expérience dans le pays, nous avons rédigé cet article pour que vous possédiez les bases nécessaires à toute démarche de commerce international. Que vous soyez un commercial aguerri, ou bien un novice dans le domaine, vous trouverez sur cette page des informations vous permettant de gagner du temps et de l’argent.  

1)Pourquoi vous devez absolument connaître les incoterms ?

Avant de vous lancer dans l’achat de marchandises au Vietnam, mais plus largement à l’international, vous devez avoir bien cerné le concept d’incoterm, car ils sont incontournables dans le commerce international. Ils servent de langage commun entre le vendeur, le client et le transitaire afin de bien comprendre qui fait quoi, lors d’un transfert de marchandise.

 

1.1) Répartir les rôles et responsabilités entre le fournisseur, l’acheteur et le transitaire

Il existe 11 incoterms au total, mais la plupart des fournisseurs vietnamiens n’en utilisent que 4. Ces quatre incoterms sont EXW, FOB, CFR ou bien CIF. S’ils sont énumérés dans cet ordre c’est que EXW représente le plus bas niveau de responsabilité pour votre fournisseur, tandis que CIF l’engage le plus. Voici le détail précis de leur signification ci-dessous :

Pour une vente en EXW (Ex Works), la responsabilité du fournisseur concernant la marchandise s’arrête une fois que la marchandise est chargée dans le véhicule du transitaire, à la sortie de son usine. Son seul rôle dans le fret de votre commande sera de transférer la marchandise de l’entrepôt au camion du transitaire. Une fois cette manœuvre effectuée, le transitaire devient pleinement responsable de la marchandise.

Pour une vente en FOB (Free On Board), le point de transfert des responsabilités entre le fournisseur et le transitaire n’est pas à la sortie d’usine mais au port de départ au Vietnam. Le fournisseur est responsable de la marchandise jusqu’à ce qu’elle soit chargée sur le navire. Après son chargement, c’est au transitaire qu’incombe la responsabilité de la marchandise.

Pour une vente en CFR (Cost and Freight), le fournisseur est responsable de la marchandise jusqu’à son arrivée dans le port de votre pays. Sa responsabilité s’arrête dès que l’ordre d’arrivée a été émis par le navire. A ce moment précis le transitaire devient responsable de votre marchandise.

strong>Pour une vente en CIF (Cost Insurance and Freight), le procédé est le même que pour CFR, mais le fournisseur paye aussi l’assurance de votre marchandise pendant le transport.

En général CIF et CFR impliquent trop de responsabilités pour le fournisseur, qui préfère les déléguer au transitaire. C’est pourquoi ils vous seront rarement proposés. De plus, si vous souhaitez absolument qu’il assure ces prestations, il vous les fera payer au prix fort. C’est pour cela qu’il vaut mieux faire appel à un transitaire à partir de là, qui de plus est un professionnel du fret.

En général, l’incoterm de vente vous sera précisé par votre fournisseur sur la facture proforma ou sur le devis fourni. En tout cas, il est extrêmement important que vous en soyez informé avant de commencer tout processus d’achat et de transport.

 

1.2) Que dois-je choisir entre EXW ou FOB, si j’ai le choix ?

Pour une même commande, il se peut que votre fournisseur vous propose deux prix de vente, un en EXW et l’autre en FOB. Bien évidemment, le service rendu étant plus important en FOB, la facture sera plus élevée. Dans ces conditions il est difficile de choisir, et cela pour deux raisons :

  • Vous ne savez pas si vous pouvez faire confiance à votre fournisseur pour la mise à FOB. Si vous doutez de cela, dites-vous que s’il vous le propose, c’est qu’il est compétent pour accomplir cette partie du transfert, ou bien qu’il a de très bonnes relations avec un transitaire de confiance qui le fera à sa place.
  • Vous ne savez pas s’il est plus avantageux financièrement qu’il effectue la mise à FOB de votre marchandise, ou bien que vous la déléguiez à un transitaire. Dans ce cas, demandez plusieurs devis à des transitaire, comme FNM Vietnam, l’un en FOB et l’autre en EXW. Voyez ensuite quelle est la solution la moins onéreuse pour vous in fine, lorsque vous additionnez la facture du transitaire et celle du fournisseur.

Vous savez maintenant quels sont les conditions d’achats au Vietnam. Passons donc à la partie financière d’un fret international.

 

2) Combien coûte le transport maritime depuis le Vietnam ?

Bien évidemment, cela dépend d’énormément de paramètres, mais aussi de vos besoins et des services que vous choisissez. Globalement, le prix total de votre fret sera influencé par deux grandes options de transport, le conteneur complet ou le conteneur en groupage.

2.1) Le conteneur complet (FCL)

Utilisé principalement lors de grandes quantités de volumes et de marchandise, le conteneur complet sera avantageux pour vous si vous avez plus de 15 m3 de marchandise à transporter. Ainsi, le ou les conteneurs utilisés seront exclusivement dédiés au transport de votre marchandise. Il existe 3 dimensions de conteneurs :

  • Le conteneur de 20 pieds, dont le volume total est de 33 m3
  • Le conteneur de 40 pieds, dont le volume total est de 66 m3
  • Le conteneur de 40 pieds HQ, dont le volume total est de 76 m3

 

2.2) Le conteneur en groupage (LCL)

Cette solution sera plus adaptée si vous avez moins de 15 m3 de marchandise à transporter. Le principe est simple, un même conteneur est utilisé pour transporter plusieurs marchandises appartenant à différents acheteurs, chaque acheteur ne payant que pour les m3 que sa marchandise occupe. Cette option vous permet d’importantes économies d’échelle si vous n’avez que quelques m3 à faire transiter.

2.3) Quels sont les avantages et les inconvénients du conteneur complet (FCL) et du groupage (LCL) ?

Vous ne savez pas encore quelle solution choisir pour transporter votre marchandise ? Votre marchandise mesure entre 12 et 17 m3 ou elle exige une attention particulière ? Voici une comparaison entre FCL et LCL, qui vous aidera à vous décider.

LCLFCL
Avantages
Permet une grande flexibilitéVous recevrez vos biens plus rapidement qu’en LCL
Vous aurez moins de difficultés à réceptionner vos biens lors de la livraisonLe coût par m3 est moins cher que pour LCL
Vous payez seulement l’espace que vous utilisezSeul deux personnes manient votre marchandise, votre fournisseur et vous
Particulièrement adapté pour les petites marchandises 
Inconvénients
Le prix du mètre cube est plus important qu’en FCLVos biens seront livrés avec le container
Cela prendra plus de temps pour vous livrer qu’en FCLMoins intéressant pour les petites cargaisons
Vos biens seront manipulés de nombreuses fois => risque de dommage Le déchargement est une étape complexe et demande du temps et de la main d’oeuvre

2.4) Kilos, Lbs, m3, cbm, feet, il faut absolument que vous maîtrisiez le volume et le poids

Vos fournisseurs au Vietnam risquent de communiquer avec vous en utilisant les étalons de mesure américains ou européens. Assurez vous bien que vous utilisiez le même dimensionnement avant votre envoi.

Pour plus de précision, voici un lien utile pour convertir les mesures : metric-conversions.org

Dimensions d'un conteneur

Dimensions & capacité des containers standards

  

2.5) Le fret maritime est-elle toujours la solution de transport la plus compétitive ?

Hélas, ce préjugé a la peau dure. Sachez que cela dépend grandement des dimensions et du poids de vos marchandises, mais aussi de l’adresse de livraison finale.

Tout d’abord pour un transport maritime, le volume de base pour la facturation est le m3, tandis que le poids de base pour la facturation est la tonne. Ainsi, il est généralement plus avantageux de choisir un fret aérien pour une marchandise ayant un volume inférieur à 1 m3, et un poids inférieur à 120 kilos.

Aussi, si vous vivez prêt d’une gare ferroviaire ou d’un aéroport ayant des flux intenses de marchandise, il est peut-être plus économique d’utiliser une solution de fret aérien ou ferroviaire. En effet, vous pourrez réaliser des économies d’échelles en réduisant le post-acheminement, qui peut s’avérer très onéreux depuis un port lointain jusqu’à votre adresse.

Vous voyez donc qu’en plus d’être beaucoup moins longues, des solutions de fret aérien ou ferroviaire peuvent être profitable pour vous sous tout rapport.

3) Emballage des marchandises

3.1) L’Emballage, la meilleure des protections pour vos produits

L’emballage est la première des protections, car en dehors du conteneur, ce sera la première surface de contact avec le monde extérieur. Ainsi, les manutentionnaires manipuleront vos biens directement à travers leur carton ou caisse, ou par le biais de leur palette.

Au sein du conteneur, votre marchandise voyagera par navire, puis sera stockée dans un entrepôt portuaire de décharge. Pour la livraison finale, elle quittera l’entrepôt et sera chargée sur un camion. Cela explique pourquoi l’emballage est l’une des étapes les plus importantes lors d’un fret maritime, du fait du nombre élevé d’opérations de manutention. Du début à la fin du fret, il s’agit de la plus grande des sécurités et sera le premier rempart face à une situation de dommage de votre marchandise.

Si vous le souhaitez, les équipes FNM peuvent prendre en charge le conditionnement de vos marchandises, en suivant les standards internationaux en vigueur :

  • 5 couches de cartons intérieurs
  • 5 couches de cartons extérieurs
  • Emballage en plastique enveloppant le carton extérieur
  • Palettes en bois de chêne de norme IPPC ISPM 15
  • Remarque sur le fret imprimée sur le carton extérieur

Voici les dimensions standards de palettes en fonction de la région :

  • Europe : 120x80x15 cm ou 120x100x15 cm
  • Australie : 114x114x15 cm
  • Etats-Unis : 101,6x121,9x15 cm (40x48 pouces)

3.2) Quel est le conditionnement le plus adapté entre le vrac, le carton, la caisse ou la palette ?

Cela dépend surtout de votre marchandise. Si vous comptez faire transporter de grandes quantités de céréales, de pétrole ou de marbre par exemple, le vrac sera votre solution de transport privilégiée. Le vrac est utilisé pour tous produits plus ou moins bruts, solides ou liquides en grande quantité et qui ne nécessite pas de conditionnement particulier, du fait de sa robustesse.

Le carton sera souvent utilisé pour les petits objets, fragiles ou non, comme des appareils électroniques, des bouteilles, de la vaisselle… Sachez que tout carton sera ensuite disposé sur une palette pour une plus grande facilité de manipulation. Il est plus efficace de soulever une palette contenant une dizaine de cartons grâce à un chariot élévateur, plutôt que de soulever les cartons un par un.

Etant utilisée pour conditionner les objets volumineux, sensibles et ne pouvant être palettisés comme des meubles anciens, la caisse en bois, de dimensions standards ou faite sur mesure permet une grande protection. Vos biens y sont disposés, puis recouvert de mousse sèche, polystyrène ou sciure pour les protéger d’éventuels chocs.

Comme précisé plus haut, la palette permet de disposer des cartons, mais aussi directement certains objets. Elle permet une manutention plus efficace et plus sécurisée de vos marchandises.

 

3.3) Combien de cartons peut supporter une palette, combien de palettes peut supporter un container ?

Dans les deux cas, cela dépend de deux paramètres, le poids et le volume.

Comme précisé plus haut, un conteneur ne peut supporter qu’un poids précis de marchandise :

  • Pour un conteneur de 20 pieds, 22,1 tonnes au maximum
  • Pour un conteneur de 40 pieds, 27,4 tonnes au maximum
  • Et pour un conteneur 40 pieds HQ, 29,6 tonnes au maximum

La palette quant à elle, pèse une trentaine de kilos et peut supporter 1,5 tonnes de marchandise.

Comme la plupart de vos produits seront disposés dans des cartons et sur des palettes, vous devez absolument connaître les dimensions de vos cartons, mais aussi celles des palettes qu’utilise votre fournisseur. Demandez-lui toutes ces dimensions en cm x cm x cm (longueur x largeur x profondeur).

Aussi, vous devez absolument savoir si vos cartons sont gerbables, c’est-à-dire pouvant être posés dans n’importe quel sens. Par exemple un carton de bouteilles de champagne devra absolument être disposé avec le culot des bouteilles orienté côté terre, tandis qu’un carton de t-shirts pourra être disposé dans n’importe quel sens.

Ensuite, comparez les données de votre fournisseur avec les volumes de conteneurs possibles afin de voir quelle est la solution de remplissage optimale.

Pour rappel, un conteneur :

  • De 20 pieds peut contenir 33 m3
  • De 40 pieds peut contenir 67,3 m3
  • De 40 pieds HQ peut contenir 76,3 m3

A partir de ce moment-là, vous avez toutes les informations nécessaires pour effectuer les calculs, en sachant que vous devrez accomplir deux fois la même démarche :

  • En connaissant les dimensions et poids de chaque cartons et palettes, vous allez pouvoir calculer combien de cartons chaque palette peut supporter.
  • Puis en connaissant les dimensions et poids de chaque palette et conteneur, vous calculerez combien de palettes peuvent être supportées par conteneur.

Ainsi, vous saurez quelle est la meilleure solution entre le conteneur complet ou le groupage.

4) Les ports de départ au Vietnam, lequel choisir ?

Grâce à sa géographie plutôt longiligne, le Vietnam possède une longue côte littorale qui a largement participé au développement des villes portuaires et de leurs activités d’import et d’export. Ainsi il y a globalement deux ports majeurs au Vietnam, deux ports de taille moyenne, et plusieurs autres petits ports. Pour un transfert rapide de votre cargaison, il est mieux de passer par l’un des quatre ports principaux du pays.

4.1) Les 4 principaux ports commerciaux du Vietnam

4.1.1) Ports de Haiphong et Cam Pha

A eux deux, ces ports accueillent à peu près 70 Millions de tonne de trafic de marchandise. Leur importance réside dans leur proximité avec la capitale Hanoi. Ils desservent aussi tout le nord du pays. Si votre fournisseur est localisé au Nord du pays, il est préférable d’utiliser ces ports très efficients pour le départ de votre marchandise.

4.1.2) Port de Da Nang

C’est le port de la ville et de la région centrale du Vietnam. Petit, comparé aux géants de Haiphong et de Ho Chi Minh City, il accueille une dizaine de millions de tonnes de trafic de marchandise chaque année. Plutôt bien conçu et entretenu, nous vous conseillons son utilisation si votre fournisseur se trouve à proximité.

4.1.3) Port de Qui Nhon

Premier port commercial au sud de Da Nang, il est un peu plus important en termes de volume de marchandise que ce dernier. Il accueille annuellement une quinzaine de millions de tonnes de marchandise. Nous vous le recommandons aussi bien que les ports précédents.

4.1.4) Port de Ho Chi Minh City

C’est le port le plus important du Vietnam, qui sers aussi de porte d’entrée et de sortie à la mégalopole du pays, mais aussi à toute la région du sud du Vietnam. Il accueille en moyenne jusqu’à 100 millions de tonnes de marchandises chaque année. C’est le port le plus développé du pays.

5) Fret maritime de produits dangereux, que dois-je savoir ?

Tout d’abord, une marchandise est qualifiée de dangereuse ou « hazardous » dans le jargon du commerce international, si elle possède l’une des 10 propriétés de dangerosité :

Aussi, de nombreux objets du quotidien, que vous avez certainement utilisé il n’y a pas plus de dix minutes sont considérés comme dangereux. C’est le cas de tout matériel contenant une batterie au Lithium, comme les ordinateurs portables, les smartphones, les tablettes… Les aérosols et les parfums sont aussi considérés comme dangereux à transporter.

5.1) Quels sont les formalités à accomplir pour permettre à ma marchandise dangereuse d’être transportée ?

Tout d’abord, sur l’emballage, le carton, la facture ou directement sur le produit, une étiquette de dangerosité, au format précis doit être présente.

Les informations numérotées doivent y être présentes obligatoirement, voici leur détail :

description d'une étiquette dangereuse

1 = Indentification du produit
2 = Mot de signal
3 = déclaration de dangerosité

4 = Précautions d’usage
5 = Supplier Information
6 = Pictogrammes de sécurité

Aussi votre fournisseur se doit de vous fournir la fiche MSDS (material safety data sheet), de dangerosité de votre produit. Les compagnies maritimes seront obligées de l’examiner pour savoir si elles acceptent de transporter votre marchandise ou non. Il arrive que votre fournisseur oublie de vous la fournir au départ, n’hésitez pas à lui demander dans ce cas.

Qui a la responsabilité de déclarer les marchandises dangereuses ?

Il s’agit de l’envoyeur, c’est-à-dire votre fournisseur. C’est à lui de vérifier que les marchandises dangereuses sont convenablement déclarées, étiquetées et aussi conditionnées car c’est lui qui a la maîtrise de ces étapes. Toutes ces vérifications doivent être reçue comme valide par le pays d’origine (Vietnam), la compagnie maritime, et le pays de destination.

6) Transport maritime par conteneur réfrigéré (reefer container)

Pour tout transport de nourriture, de denrées périssables ou toute autre marchandise nécessitant un environnement contrôlé, il est possible de les faire transiter grâce à un conteneur réfrigéré.

Ces conteneurs peuvent descendre jusqu’à -35°C selon votre exigence et sont constamment branchés à un groupe électrogène pour une fraîcheur continue.

7) RORO et Bulk

Les Navires rouliers, aussi appelés Roro, sont très pratique pour le fret maritime de véhicules comme des camions, des voitures, des bâteaux, mais aussi de convois exceptionnels, comme des pièces aéronautiques, des colonnes… Les rouliers sont composés à leur arrière d’une rampe escamotable, ce qui permet d’introduire les véhicules et remorques directement en roulant.

Si vous avez besoin de transférer de grandes quantités de matériaux bruts, les navires vraquiers, appelés « Bulk cargos » sont la solution idéale pour vous. Ils sont composés de grandes citernes permettant de stocker des matières premières solides ou liquides comme des céréales, du diesel, du ciment... Tout cela sans conteneur, car ces matières ne tiendraient pas dedans.

Expert dans le transport maritime depuis et vers le Vietnam, FNM Vietnam peut devenir votre interlocuteur privilégié dans le pays. La force de notre réseau international et local, la passion de nos équipes à accomplir leurs missions, ainsi que notre compétitivité sont autant de raisons qui peuvent vous inciter à collaborer avec nous. N’attendez plus, et contactez dès à présent l’un de nos consultants !

 

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 24H