guerre économique Chine USA influence sur Vietnam

La guerre Ă©conomique entre la Chine et les Etats-Unis : comment influence-t-elle l’industrie vietnamienne ?

Du fait de leur guerre commerciale, les Etats-Unis et la Chine ont augmentĂ©s leurs taxes d’importations sur 50 milliards de dollars de valeur de biens produits dans le pays adverse, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de la chimie, de la mĂ©tallurgie, de l’automobile et des Ă©quipements mĂ©dicaux. Cette situation ne va pas vers l’apaisement car les deux plus grandes Ă©conomies mondiales envisagent de nouvelles barriĂšres tarifaires en reprĂ©sailles.
Des rĂ©percussions se font sentir dans de nombreux autres pays, dont le Vietnam, pour qui ces deux pays sont ses plus gros partenaires commerciaux. Le Vietnam fait directement partie de la chaĂźne de valeur chinoise, ce qui explique pourquoi les Etats-Unis ont aussi directement visĂ© le pays en augmentant les taxes d’importation sur l’acier du Vietnam.
Ces Ă©vĂšnements ne font qu’accĂ©lĂ©rer la tendance qu’ont les entreprises Ă  relocaliser leur production chinoise vers d’autres pays d’Asie du sud-est. MotivĂ© dans un premier temps par l’augmentation du prix de la main d’Ɠuvre en Chine, le besoin de diversification et la volontĂ© du gouvernement chinois Ă  favoriser l’industrie high-tech au dĂ©triment des industries Ă  fort besoin de main d’Ɠuvre, les investisseurs Ă©trangers comme chinois ont progressivement dĂ©placĂ© leur activitĂ© en Asie du sud-est.

Lire la suite

modele chine au vietnam

Le modĂšle de production Chine +1 au Vietnam

Les entreprises prĂ©sentent en Chine pour la production et l’assemblage de produits Ă  faible valeur ajoutĂ©e se tournent de plus en plus vers d’autres pays asiatiques pour Ă©tendre ou relocaliser leur production. Cette tendance est en partie motivĂ©e par la hausse du coĂ»t de la main d’Ɠuvre et par des exigences en constante croissance pour pouvoir produire dans « l’Usine du monde ».
Le recours Ă  la sous-traitance par les entreprises, afin de rĂ©duire les coĂ»ts de production, et accroĂźtre ses marges n’est pas un phĂ©nomĂšne nouveau. En revanche la stratĂ©gie de relocalisation de la production a Ă©voluĂ© ces derniĂšres annĂ©es, tout comme les pays dans lesquels ces opĂ©rations et investissements sont effectuĂ©s.
Cette stratégie appelée « Chine +1 » a de plus en plus de succÚs auprÚs des entreprises, peu importe leur envergure et leur domaine. Cette tendance a largement été accélérée ces derniÚres années, du fait de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.
Parmi les pays susceptibles de recevoir de tels investissements, le Vietnam a rapidement Ă©mergĂ© durant la derniĂšre dĂ©cennie, comme une solution efficiente pour relocaliser ou Ă©tendre sa production en Asie du sud-est. L’adhĂ©sion du Vietnam Ă  l’OMC, une main d’Ɠuvre qualifiĂ©e et compĂ©titive, ainsi qu’un environnement attractif pour les investissements Ă©trangers ont fait du Vietnam une destination idĂ©ale pour les investisseurs chinois comme Ă©trangers, souhaitant rĂ©duire leurs coĂ»ts et diversifier leur chaĂźne d’approvisionnement.
Chaque pays d’Asie a ses propres forces et faiblesses pour la production de chaque type de produit, et de nombreux facteurs doivent ĂȘtre pris en compte avant de reconstruire sa chaĂźne d’approvisionnement hors de Chine. Dans cet article, nous dĂ©crivons pourquoi le Vietnam s’est imposĂ© comme nouveau pays industriel. 

Lire la suite