illustration exportation au Vietnam

Exporter au Vietnam

Vous souhaitez exporter vos produits sur le marché vietnamien ? Vous ne savez pas de quelle manière vous y prendre et qui peux vous conseiller ? FNM Vietnam a rédigé cet article pour aiguiller tous les entrepreneurs espérant profiter de l’avenir économique prometteur du Vietnam. Une fois la lecture de cet article finie, vous saurez établir une stratégie de pénétration du marché vietnamien adaptée à votre entreprise. FNM Vietnam peut vous accompagner sur toute la partie logistique de votre projet, grâce à son expertise sur le fret international en Asie. 

1) Pourquoi vous devez absolument vous lancer sur le marché vietnamien

Voici un résumé des raisons qui vous inciteront à exporter au Vietnam :

  • Une émergence extrêmement rapide des classes moyennes et aisées
  • Une population jeune et optimiste
  • Une forte hausse du PIB qui devrait se poursuivre à moyen terme
  • Un peuple de presque 100 millions d’habitants
  • Une stabilité politique exemplaire dans la région

 

1.1) Une économie florissante sur le long terme

Sur les 30 dernières années, la croissance annuelle moyenne du Vietnam a été de 5,5%. Cela classe le Vietnam à la deuxième position du continent asiatique, juste après la Chine. En 2017, le PIB du Vietnam a connu une croissance remarquable de 6,8%. Cela fait la troisième année consécutive que la croissance au Vietnam dépasse les 6%. La Asian Development Bank prédit d’ailleurs une croissance dépassant les 7% pour le Vietnam en 2018.

L’entreprise internationale d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) conjecture à son tour que :

  • La croissance du PIB vietnamien dépassera les 5% par an jusqu’à 2050
  • Le Vietnam passera de la 32ème à la 20ème place des plus grandes économies mondiales d’ici 2050

Ces résultats économiques impressionnants résultent d’une croissance exponentielle de la classe moyenne. Dans leur rapport Vietnam and Myanmar: Southeast Asia’s New Growth Frontiers, le Boston Consulting Group prévoit qu’en 2020, les classes moyennes et aisées vietnamiennes feront en nombre l’équivalent des deux tiers de la population de la Thaïlande. Quant à la classe sociale ultra-riche du pays, elle devrait croître de 170% au cours de la prochaine décennie, ce qui serais la plus grande augmentation mondiale. Le nombre de millionnaires devrait passer de 14300 à 38600 durant la même période. Ces taux surpassent ceux de l’Inde et de la Chine.

 

1.2) Quels secteurs de l’économie vietnamienne décolleront dans les prochaines années ?

Les secteurs clés actuellement porteurs au Vietnam sont :

  • L’électricité et les énergies fossiles, du fait du plan grand accès aux biens de consommation et à l’amélioration du niveau de vie
  • L’éducation et la formation, du fait de la jeunesse de sa population et de la rapide croissance de l’économie
  • La santé et l’industrie pharmaceutique, car les infrastructures et le système de santé sont en plein développements
  • Le transport de masse et les infrastructures, qui doivent répondre au récent développement économique et social du pays

 

2) Comment faire du commerce au Vietnam ?

Pour vous lancer dans les affaires au Vietnam, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Vous pouvez ouvrir votre entreprise au Vietnam pour importer vous-mêmes vos produits au sein du pays
  • Ou vous pouvez trouver un importateur vietnamien qui se chargera d’acheminer vos biens

 

2.1) Être présent à des événements commerciaux au Vietnam 

Pour rencontrer un importateur vietnamien, vous pouvez être présent à des événements commerciaux ayant lieu au Vietnam, comme des foires. Des sites internet comme Trade Fair Dates et 10 times répertorient ces événements.

2.2) Se renseigner sur les ponts économiques existant entre le Vietnam et son pays

Selon votre pays d’origine, des institutions commerciales peuvent exister pour faciliter le commerce et l’entrepreneuriat de ses citoyens avec le Vietnam. Ces organismes peuvent aussi vous mettre en lien avec des entrepreneurs vietnamiens lors de leurs événements, ou en les sollicitant. Voici par pays, une liste de ces organismes pouvant vous aider dans votre projet.

 

2.2.1) La représentation de la France au Vietnam

Chambre de Commerce et d’Industrie France-Vietnam

Business France au Vietnam

Ambassade de France au Vietnam

Medef International

BPI France

2.2.2) La représentation de la Belgique au Vietnam

Chambre de Commerce et d’Industrie Belgique Vietnam

Belgian-Luxembourg Chamber of Commerce in Vietnam

Ambassade de Belgique au Vietnam

2.2.3) La représentation de la Suisse au Vietnam

Swiss Business Association in Vietnam

Swiss Asian Chamber of Commerce

Central and Eastern Europe Chamber of Commerce in Vietnam

2.2.4) Institutions destinées aux entrepreneurs français, belges et suisses

European Chamber of Commerce in Vietnam

Ambassade de Suisse au Vietnam

2.2.5) La représentation du Canada au Vietnam

Canadian Chamber of Commerce in Vietnam

Vietnam Canada Chamber of Commerce and Industry

Canada-Vietnam Trade Council

Ambassade du Canada au Vietnam
 

2.2.6) La représentation du Maroc au Vietnam

Ambassade du Royaume du Maroc au Vietnam
 

2.2.7) La représentation de l’Algérie au Vietnam

Ambassade d’Algérie au Vietnam
 

2.3) Comment établir son entreprise de commerce au Vietnam ?

Si une entreprise souhaite s’engager dans des activités d’import/export et de distribution au Vietnam, la méthode la plus commune est d’établir une trading company. Vous trouverez ce statut intéressant, si vous souhaitez contrôler l’entrée et la distribution de vos produits, plutôt que de laisser ces responsabilités à un importateur vietnamien. Aucune licence d’import et d’export n’est requise pour établir votre trading company.

 

2.4) Comment obtenir le Certificat d’investissement ?

Pour pouvoir effectuer des activités d’import/export au Vietnam, votre trading company devra obtenir un Investment Certificate. Il faut compter au minimum 3 mois après la date de soumission du dossier d’application pour l’acquérir. Bien sûr, vous ne pourrez pas exercer votre activité entre temps. L’Investment Certificate s’obtient auprès du Department of Planning and Investment. Ce certificat vous permet de posséder seulement 1 point de vente au Vietnam.

2.4.1) Comment remplir le dossier d’application à l’Investment Certificate ?

Le dossier d’application à l’Investment Certificate doit contenir les documents suivants :

  • La lettre d’application
  • Une photocopie de la carte d’identité et du passeport des postulants
  • Une photocopie des états financiers des investisseurs pour les deux dernières années
  • Un document d’engagement de soutien financier de la part de la société mère
  • Un document d’engagement de soutien financier d'une institution financière
  • Un document de garantie de la capacité financière des investisseurs
  • Une lettre de référence bancaire expliquant la capacité financière des investisseurs
  • Une copie du contrat de location du terrain ou des bureaux, si vous souhaitez établir un point de vente physique

 

2.4.2) Procédure d’application à l’Investment Certificate

Pour postuler à l’Investment Certificate les étapes suivantes devront être accomplies :

  • Vous soumettrez le Dossier d’application au DPI
  • Le DPI transférera ensuite le dossier au Ministère de l’Industrie et du Commerce pour approbation
  • Le Ministère transmettra son approbation au DPI
  • Le DPI vous délivrera alors l’Investment Certificate

2.5) Comment obtenir une licence de commerce au Vietnam ?

2.5.1) Dossier d’application à la licence de commerce

L’application à la licence de commerce pour les activités de négoce et l’établissement de plusieurs points de vente nécessite les documents suivants :

  • La demande de licence
  • Un document écrit apportant satisfaction à la loi de gestion par l'État des activités de vente au détail
  • Le document du People’s Committee de votre province approuvant la demande d’établissement de nouveaux points de vente au détail
  • Le formulaire BC-3 dûment complété
  • Un document écrit indiquant que les conditions énoncées dans le formulaire MD-5 sont remplies
  • Un document prouvant la capacité financière et l'expérience des investisseurs dans l’activité de négoce et vente de produits

Une fois que votre application est acceptée par le Ministère de l’Industrie et du Commerce, l’agence d’état compétente vous remettre la licence.
 

3) Procédures douanières au Vietnam pour de la marchandise importée

3.1) Quelles marchandises nécessitent une licence d’import et d’export pour entrer dans le territoire vietnamien ?

Certains biens requièrent d’obtenir un permis d’import/export de la part du gouvernement, comme décrit dans l’appendice II du décret 187/2013/ND-CP. Ces biens sont :

·       Les marchandises soumises au contrôle des exportations ou importations conformément aux traités internationaux signés par le Vietnam
·       Les marchandises exportées au Vietnam dans le cadre de quotas définis par le pays exportateur
·       Les produits industriels chimiques et explosifs

Chaque export ou import doit être en accord avec les régulations vietnamiennes sur les standards de qualité, la sécurité alimentaire et la quarantaine. Chaque cargaison doit être inspectée par l’agence gouvernementale compétente avant dédouanement.

 

3.2) Biens interdits d’exportation par des sociétés étrangères au Vietnam

Selon la circulaire 34/2013/TT-BCT, certains biens ne peuvent pas être importé au sein du Vietnam par des entreprises à fonds 100% étrangers. Ces biens sont :

  • Les cigares et le tabac
  • Le pétrole
  • Les journaux
  • Les avions

 

3.3) Quels sont les différents traitements tarifaires de la marchandise aux douanes vietnamiennes ?

Les biens de consommation considérés comme luxueux sont sujets à des droits de douane élevés. Les biens qui ne sont pas produits au Vietnam, ou qui servent au développement du pays jouissent de droits de douane moins importants. Ils peuvent même être exemptés de taxes selon la situation. Le traitement tarifaire applicable aux produits dépend de leur pays d’origine :

  • Taux préférentiels - si le pays d’origine fait partie des Most Favoured Nation (MFN) du Vietnam
  • Taux préférentiels spéciaux – si le pays d’origine fait partie d’un Accord de Libre Echange ou de Coopération Economique avec le Vietnam (par exemple EVFTA, en 2019)
  • Taux ordinaires - tout autre pays

3.4) Quels biens peuvent être exemptés de droits de douane au Vietnam ?

Dans certaines situations, les biens importés au Vietnam sont exempt de taxes. Ces biens sont :

  • Les marchandises importées temporairement avant d’être réexportées
  • Les biens temporairement exportés avant d’être réimportés
  • Les marchandises importées pour être transformées au Vietnam pour le compte d’entreprise étrangères, puis exportées.
  • Les biens exportés vers des pays étrangers pour y être transformées, puis réimportés au Vietnam.
  • Les marchandises importées pour former des actifs immobilisés destinés à des projets bénéficiant d'investissements de l’Etat
  • Les marchandises importées pour l’essor des activités pétrolières vietnamiennes
  • Les biens importés pour prendre part à des activités de développement technologique et de recherche scientifique

 

3.5) Procédure de dédouanement à l’import au Vietnam

Les droits à l’import applicables sur votre marchandise au Vietnam doivent être présents dans votre déclaration en douane. Ils doivent être payés avant l’entrée de votre marchandise dans le territoire vietnamien.

 

4) Le système vietnamien de taxes

Comme dans tous pays, aux droits de douane s’ajoute une série de taxes supplémentaires, dont la TVA. Selon le type de bien que vous faites importer au Vietnam, ils peuvent aussi être soumis à l’Environmental Protection Tax (EPT) et à la Special Consumption Tax (SCT).

 

4.1) La TVA

Il y a trois taux possibles de TVA au Vietnam, le taux nul, le taux de 5%, ou bien le taux de 10%. Si vous importez votre marchandise car elle ne peut pas être fabriquée au Vietnam, le taux nul sera appliqué.

 

4.2) L’Environmental Protection Tax (EPT)

L’EPT est imputée aux produits étant néfastes pour l’environnement. Les produits comme le gasoil, le charbon et les sacs plastiques, et tous les autres produits cités dans la loi No. 57/2010/QH12 (en vietnamien), sont soumis à l’EPT.

L’EPT est un droit spécifique qui se base sur la quantité du produit et non sa valeur. Par exemple, pour des sacs plastiques, l’EPT s’applique à hauteur de 40.000 VND par kg (1,50€).

 

4.3) La Special Consumption Tax (SCT)

Généralement appelée taxe sur le luxe, la SCT est inhérente aux produits considérés comme luxueux, comme les alcools, les produits pétroliers ou les produits tabagiques.

La SCT est un droit ad valorem qui s’applique sur le prix de la marchandise. Elle commence à 7% et peux dépasser les 100% pour certains biens comme les voitures. À partir du premier janvier 2019, les produits tabagiques seront taxés à hauteur de 75%, selon la loi No. 70/2014/QH13.

Taxe de protection environnementale TPE (Environmental protection tax EPT)

Taxe de Consommation Spéciale TCS (Special consumption tax SCT)

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 24H

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.